hêtre fayard

 

Hêtre

 

Fagus sylvatica – Hêtre, FayardHêtre

> Nom commun : Hêtre, fayard, faux (ou fau), faou…, nommé par les anglophones « European Beech »

> Nom latin : Fagus sylvatica

> Famille : fagaceae

> Catégorie : arbre

> Port : érigé, couronne large et arrondie au-dessus, d’un long fût régulier, cylindrique, à l’écorce grise et lisse

> Feuillage : caduc, souvent marcescent, dense. Feuilles alternes aux nervures marquées, vert foncé brillant virant au jaune puis au brun à l’automne.

> Floraison : printemps, suivie de fruits ligneux (cupules) s’ouvrant à l’automne pour libérer des graines oléagineuses (faines).

> Couleur : jaunâtre pour les fleurs mâles et verdâtre pour les fleurs femelles

> Croissance : lente

> Hauteur : 30 à 40m

> Plantation : hiverHêtre

> Multiplication : semis, greffe pour les variétés

> Sol : humifère, frais, acide, neutre ou alcalin mais supporte les sols peu fertiles

> Emplacement : dans la nature, les jeunes plants croissent à l’ombre ou à mi-ombre puisqu’il s’agit d’une essence forestière. Mais ils supportent d’être plantés au soleil (sauf les cultivars à feuillage doré).

> Entretien : possibilité d’élaguer les branches basses

> Origine : forêts des régions d’Europe du centre et du sud (jusqu’à la Crimée à l’est) à humidité atmosphérique élevée.

> NB : dans les régions qui leur conviennent, où ils cohabitent souvent avec le chêne rouvre (Quercus petrae), les hêtres forment de magnifiques futaies. Jadis leurs faines étaient utilisées pour l’alimentation des porcs. On en tirait aussi une huile alimentaire. Aujourd’hui, elles font les délices des sangliers. Fagus vient d’ailleurs du grec fagos qui signifie manger. Le bois a de multiples usages : ébénisterie, production de lames de parquet, combustible. Sa distillation permet d’obtenir la créosote utilisée dans le traitement des affections pulmonaires (diminution des sécrétions bronchiques). Ce bois n’est exploité que lorsque l’arbre atteint l’âge de 100 ans au minimum.

 

Flash Info